Partage cette page !

Lady Gaga

Nous avons regroupé ici tous les articles concernant Lady Gaga.


Biographie de Lady Gaga

Lady Gaga, de son vrai nom Stefani Joanne Angelina Germanottatitre2, est une chanteuse et auteur-compositeur-interprète américaine d'origine italienne née le 28 mars 1986 à New York. Elle s'est d'abord fait connaître grâce à son titre "Just dance".

L'origine de son nom est une référence à la chanson "Radio Ga Ga" de Queen. Elle dit être influencée par de grands noms de la musique pop, tels que David Bowie et Madonna.

Lady Gaga est également connue pour l'excentricité dont font part ses vidéoclips, c'est ainsi qu'elle fut la première artiste à atteindre le milliard de visionnage sur YouTube avec trois de ses clips.

À son actif, Lady Gaga a produit un album ainsi que sa réedition; un troisième est prévu pour 2011. Elle a vendu environ 11 millions d'albums, dont 4 millions d'exemplaires de son premier album "The Fame" et plus de 6 millions de sa réédition "The Fame Monster". Elle a aussi vendu 38 millions de singles à travers le monde.

Enfance


Stefani Joanne Angelina Germanotta est née le 28 mars 1986, à New York. Elle est l'aînée de la famille Joseph et Cynthia Germanotta. Elle commence à apprendre le piano toute seule à l'âge de 4 ans. À onze ans, elle tente d'entrer à la Juilliard School de Manhattan, mais finalement rentre au Couvent du Sacré Cœur, une école privée catholique.

Elle commence à écrire des ballades à partir de treize ans et commence à chanter lors de « scènes libres » à l'âge de 14 ans. À dix-sept ans, elle est admise à l'université de New York (faculté de la Tisch School of the Arts), sise à Greenwich Village. Elle commence à étudier la musique et améliore son style en composant des essais sur des sujets comme l'art, la religion ou l'ordre socio-politique. Après avoir quitté l'université pour se concentrer sur sa carrière musicale, elle commence à travailler dans des bars de strip tease à New York, où elle arrondissait ses fins de mois avec son travail de serveuse. Elle devint aussi brièvement gogo danseuse « pour arriver à joindre les deux bouts ».

Des débuts difficiles (2005-2008)


Germanotta signe avec Def Jam Records quand elle a 19 ans, après que le patron du label, Antonio Reid, l'entend chanter dans le couloir de la maison de disque. Reid lui dit alors qu'elle est « une célébrité », et lui signe un contrat immédiatement. Mais une fois le contrat signé, Lady Gaga dit ne plus l'avoir revu, elle déclare à ce propos qu'elle avait « l'habitude d'attendre devant son bureau pendant des heures, en espérant qu'il vienne la rencontrer et voir ses chansons, mais cela ne s'est jamais produit ». Puis le label rompt le contrat au bout de trois mois, Lady Gaga en ressort « bouleversée ». Elle quitte alors le foyer familial pour aller sur la scène club du Lower East Side avec le groupe Mackin Pulsifer et SGBand. C'est à la même époque qu'elle commence à faire des spectacles burlesques et à prendre de la cocaïne, à ce propos Gaga dit que son père « ne comprenait pas ». Son père ne la voit pas pendant quelques mois. Le producteur de musique Rob Fusari qui aide à cette époque là, Gaga à écrire ses premières chansons, compare son style vocal à celui de Freddie Mercury. « Fusari donne le surnom de Gaga à Lady Gaga en rapport avec la chanson Radio Ga Ga ». Elle commence à utiliser ce nom de scène, elle est connue maintenant sous le nom de Lady Gaga.

En 2007, Gaga collabore avec Lady Starlight, qui l'aide à créer son univers scénique. Le duo commence à donner des concerts dans des clubs du Lower East Side. Les concerts portaient le nom de Lady Gaga and the Starlight Revue, présentés comme L'Ultime Rockshow Pop Burlesque en hommage à la variété des années 1970 . En août 2007, Gaga et Starlight sont invitées à jouer à l'American music festival de Lollapaloozatitre2. Le spectacle donné est très apprécié et reçoit de bonnes critiques. S'étant d'abord concentrée sur l'avant-garde et la musique electro dance, Gaga trouve son créneau lorsqu'elle commence à intégrer de la pop à ses mélodies et un vintage glam rock à la David Bowie ou encore à la Queen dans son mix.

Elle commence à écrire pour des artistes signés par le label Konvict Muzik d'Akon, dont Fergie, les Pussycat Dolls, Britney Spears ou encore New Kids on the Block. Après l'avoir entendue chanter un guide vocal pour un de ses morceaux, Akon arrive à la conclusion qu'elle est aussi une bonne chanteuse. Il finit par convaincre le président du label Interscope Records, Jimmy Iovine, de signer un contrat conjoint avec son propre label. Grâce à son affiliation avec Akon, Gaga commence à travailler sur son premier album avec une production RedOne. Possédant déjà de nombreux titres electro-glam à la David Bowie ou à la Queen, Gaga décide de mixer son beat rétro dance avec des mélodies urbaines, un refrain pop en conservant un côté rock and roll. La première chanson produite est "Boys Boys Boys" un mashup de "Girls, Girls, Girls" (extraite de l'album du même nom) du groupe de glam metal Mötley Crüe et de la chanson T.N.T. (extraite de l'album du même nom) du groupe de hard rock AC/DC.

Avant la sortie de son album, The Fame, elle déclare que son « but comme artiste est d'écrire et faire la musique pop qui a quelque chose d'artistique et d'intéressant à dire. Si je peux toucher une petite fille de 4 ans comme un étudiant en art de 25 ans avec mon album, alors j'aurai fait du bon travail. »

The Fame


Début 2008, Gaga s'installe à Los Angeles, où elle travaille avec sa maison de disques pour finaliser son premier album "The Fame". Elle commence alors à travailler avec un collectif appelé Haus of Gaga, sur la création de ses tenues, ses décors et ses sons.

En avril 2008, la carrière de Lady Gaga décolle avec la sortie du titre "Just dance", avec Colby O'Donis et Akon. Le titre se classe numéro 1 des ventes dans de nombreux pays, tels que le Canada, les Pays-Bas, l'Irlande, ou le Royaume-Uni. 4,5 millions de copies en téléchargement de "Just Dance" furent écoulées en moins de cinq mois.

Un single promotionnel "Beautiful, Dirty, Rich" sort peu après "Just Dance".

L'album, "The Fame" sort en octobre 2008. Sa sortie est suivie par le titre "Poker Face" qui arrive directement en deuxième position des ventes en France (durant la semaine du 26 janvier au 1er février 2009) puis 1er (durant la semaine du 23 février au 1er mars). Ce single a été numéro 1 dans tous les pays où il est sorti. Poker Face est le titre qui a été le plus vendus en Angleterre en 2009, avec 882 000 exemplaires vendus.
Le clip de cette chanson est enregistré à Ibiza et est commandité par le site de jeu en ligne Bwin Poker.

Puis le public découvre un quatrième titre (cinquième single) aux forts accents electro, LoveGame, ainsi que le contenu de son premier album, The Fame : Beautiful, Dirty, Rich, Paparazzi ou encore dans Eh, Eh (Nothing Else I Can Say).

Lady Gaga déclare, lors d'une entrevue avec Métro Québec : « Dans un an, nous nous retrouverons dans ce même pub, les gens parleront encore de moi, et même mieux, je serai plus connue que jamais ! ».

Lady Gaga passe pour la première fois à la télévision lors du concours Miss Univers 2008 où elle interprète "Just Dance" en promo de son album. Puis elle apparaît dans l'émission "So you think you can dance" sur la Fox le 31 juillet 2008. Par la suite, la chanson "Beautiful, Dirty, Rich" est utilisée dans la vidéo promotionnelle de la série "Dirty Sexy Money" de ABC.

Le 4 juillet 2008, le blogueur Perez Hilton organise une soirée dans une discothèque privée de Los Angeles où Lady Gaga donne un concert; le roi de la « web jet set », très influent, définit alors ses performances sur scène comme « très différentes et très novatrices ». Nommée au MTV Video Music Award 2008 dans les catégories Révélation de l'année et Meilleur clip elle ne remporte pas de prix, mais déclare se contenter de son succès dans les charts.

Le 29 mars 2009, Lady Gaga est invitée à chanter avec une participante lors d'un variété de la Star Académie québécoise, avec Ginette Reno et Roger Hodgson. Après son interprétation de Poker Face, elle eut beaucoup de difficultés à discuter avec Julie Snyder, l'animatrice de l'émission, le visage caché et les paroles confuses. Ce soir là, elle fut beaucoup critiquée, notamment lors de sa prestation avec l'une des Académiciennes où elle parût distante et éteinte. Elle avait pourtant su charmer les critiques montréalaises la veille avec une première visite au Québec, plus précisément le 28 mars 2009.

En avril 2009, Lady Gaga devient la première artiste depuis 1999 à classer ses deux premiers singles au premier rang du Billboard 100. Elle égale ainsi la performance de Christina Aguilera en 1999 avec Genie in a Bottle et What a Girl Wants.

Fin mai 2009, Perez Hilton, qui qualifie Gaga de « nouvelle princesse de la pop », diffuse avant-première le sixième clip vidéo de l'album The Fame, Paparazzi sur son blog.

Le 13 juillet 2009, le magazine américain Billboard indique que Lady Gaga est la troisième artiste dans l'histoire du Mainstream Top 40 à avoir placé trois singles numéro 1 pour un premier album, après le premier album de Mariah Carey et ses cinq singles no 1, Ace Of Base en 1993-1994, Christina Aguilera en 1999-2000 avec son premier album Christina Aguilera et trois singles numéro 1, Avril Lavigne en 2002-2003 avec son album Let Go et ses trois tubes placés no 1.

The Fame Monster (2009-2010)


The Fame Monster a un total de trois éditions différentes : l’édition standard, qui elle contient exclusivement les 8 nouveaux titres (Bad Romance, Telephone, Teeth, Monster, Alejandro, Dance In The Dark, Speechless et So Happy I Could Die), l’édition deluxe, qui elle inclut les chansons de The Fame et celle de The Fame Monster ainsi que les trois chansons complémentaires japonaises de The Fame (Disco Heaven; Paper Gangsta et Retro, Dance, Freak). Pour finir, la troisième édition nommée Super Deluxe Fame Monster, inclut l’album original The Fame, l’édition deluxe de The Fame Monster, le Book of Gaga concernant le voyage autour du monde de Gaga, une mèche de cheveux de la perruque de Lady Gaga, des images, des affiches, des fanzines (un fanzine est une réalisation d’un fan) thématiques, une vision en coulisse de son procédé artistique, une collection de poupées en papier, des lunettes 3D et enfin des notes personnelles de l’artiste. The Fame Monster est donc une réédition et un album à part entière à la fois.

The Fame Monster a droit à deux pochettes différentes : la première nous montre Lady Gaga portant une perruque blonde et une veste en cuir. Sur la seconde, elle est coiffée d’une longue perruque noire et elle pleure du sang noir. Elle déclare d’ailleurs dans une interview pour le magazine Elle que son label trouvait que les pochettes n’étaient pas assez commerciales et qu’elle s’est battue pendant des mois pour faire approuver ses deux pochettes. Cet album fut lancé dans tous les pays le 23 novembre 2009 mis à part au Japon (18 novembre), en Australie (20 novembre) et en Allemagne (20 novembre). La chanteuse affirme que c'est lors de sa première tournée (The Fame Ball Tour) que l'écriture de The Fame Monster commença. De son point de vue, chaque chanson représente une de ses peurs : celle de l'alcool, celle du sexe, celle de l'amour, celle de la drogue, celle du travail, celle de la solitude, celle de la vérité, etc.

L’album contient aussi une balade en l’honneur de son père qui faillit laisser sa vie lors d’une opération cardiaque. Sur ce sujet, la chanteuse prétend dans une interview pour le magazine italien Max que lorsqu’elle écrivait cette chanson, elle était prête à perdre son père définitivement.

Le premier des quatre single du second album de Lady Gaga est Bad Romance, sorti officiellement aux États-Unis le 26 octobre 2009. Le second single quant à lui est la collaboration avec Beyonce (qui d’ailleurs fit le comming next de l’émission Le Grand Journal) : Telephone. Celui-ci était initialement composé pour la chanteuse américaine Britney Spears, mais suite au refus de celle-ci, la chanson fut utilisée pour l'album de Gaga. Telephone sortit respectivement le 26 janvier 2010 aux États-Unis et le 6 avril 2010 en France. Le troisième single, "Alejandro", dévoilé via Twitter, sortira le 20 avril 2010 aux États-Unis. Le quatrième single n’a tant qu'à lui toujours pas été dévoilé au grand jour mais il devrait s'agir de "Speechless".

Pour promouvoir son album, Lady Gaga fit différentes apparitions télévisées dont une sur le plateau de Barbara Walters, une autre sur celui de Ellen DeGeneres, une dans la télé-réalité X-Factor et une autre dans la série dramatique Gossip Girl. Gaga fut aussi invitée au Royal Variety Show au côté de Miley Cyrus pour performer une de ses chansons devant la Reine Élizabeth II. Elle interpréta Speechless sur un piano d'une hauteur de près de trois mètres. Pour la promotion de The Fame Monster, elle créa aussi une tournée entière visitant plus de 4 continents : The Monster Ball Tour. The Fame Monster reçoit un disque de platine australien en fin décembre, il s'agit de sa première certification. Peu après, le second album de Gaga reçoit sa seconde certification, un disque d'or américain.

L'année terminée, l'album The Fame (Monster) est le deuxième album le plus vendu de l'année 2009 derrière Susan Boyle surpassant Gaga de 100 000 ventes. Lady Gaga fut aussi sélectionnée dans 11 catégories par les lecteurs de Pop Justice dont elle est en troisième position pour le meilleur single avec "Bad Romance". Enfin, le clip "Don't Give Up" de Midway State en collaboration avec Lady Gaga fut diffusé, celui-ci ne recèle qu'une seule scène mais dure par contre un total 4 minutes 30 secondes.

Perez Hilton, célèbre bloggeur, annonca via son twitter que Gaga sortira son troisième album en fin 2010 si sa seconde tournée The Monster Ball Tour se déroule bien. Début 2010, Gaga s'associe à la marque d'appareil électronique Polaroid, elle annonce et présente lors des Consumer Electronic Show la maquette représentant ses écouteurs nommés Herbeats. À la cérémonie, elle déclare aussi qu'une partie des fonds sera donnée à des œuvres de charité oeuvrant contre le sida, elle confirme que cette maladie est une cause qui lui tient à cœur.

Mi-janvier, Gaga interprète Monster, Bad Romance et Speechless à l'émission de Orpah Winfrey, là-bas, elle déclare qu'elle donnera tous les bénéfices de son concert à New York, le 24 janvier, aux rescapés du tremblement de terre d'Haïti. Finalement, Gaga réussit à récolter un demi million de dollars, soit trois cent milles euros. Pour le plus grand évênement musical de l'année, les Grammy Awards, vêtue d'une tenue verte brillante, Gaga performa Poker Face dans sa version originale et chanta "Speechless" et "Your Song" avec Elton John.

Quelques jours après les Grammy Awards, Gaga décalare lors d'un interview pour la radio 102.7 KIIS-FM qu'elle a commencé à travaillé sur son troisième album et que le clip de Telephone, qui d'ailleurs fut tourné le 27 et 28 janvier à Los Angeles, serait la suite de Paparazzi.

Lors des Brit Awards le 16 février 2010 au Royaume-Uni, Gaga chante pour la première fois "Telephone" en acoustique ainsi que "Dance in the dark". Elle remporte le prix de chacune des trois catégories dans lesquelles elle était nommée.

Milieu mars 2010, Rob Fusari, un auteur-compositeur, producteur et ancien amoureux de Lady Gaga porta plainte contre celle-ci et lui réclama 30,5 millions de dollars. Affirmant qu'il avait co-écrit "Paparazzi" et "Beautiful, Dirty, Rich", il n'avait reçu que 600 000 dollars, sois une somme inférieure aux 15% des profits de ses deux chansons qui devait initialement lui être donné. Il déclara aussi que c'est lui qui présenta Gaga au label Interscope et trouva le pseudonyme « Lady Gaga ». Gaga et Mermaid Music LLC firent finalement une contre-plainte, se qui régla les problèmes juridiques et ferma le dossier.

En juin 2010, elle bat un record que détenait auparavant le défunt Michael Jackson en réussissant à placer 7 titres du même album dans le top 10 mondial (Michael Jackson en avait 6).

Lady Gaga prolonge continuellement sa tournée. Elle enregistre toutefois un nouvel album "Born this way" qui devrait paraître en mai 2011. C'est aussi le nom du premier single qui est dévoilé en février 2011 lors des Grammy Awards. Annoncé comme un hymne gay, cette chanson rencontre le succès mais déçoit quand même un peu. Le morceau fait l'objet d'une polémique pour sa ressemblance avec le "Express yourself" de Madonna.


Tournées


2009 The Fame Ball Tour
2009 à 2011 The Monster Ball Tour

Discographie de Lady Gaga

Singles

Just dance (2008)
Poker face (2008)
Eh, eh (Nothing else I can say) (2009)
LoveGame (2009)
Paparazzi (2009)
Bad romance (2009)
Telephone (2010 avec Beyonce)
Alejandro (2010)
Born this way (2011)
Judas (2011)
The edge of glory (2011)
You and I (2011)
Marry the night (2011)
Applause (2013)
Venus (2013)
Do what U want (2013 avec R. Kelly)
G.U.Y. (2014)
Anything goes (2014 avec Tony Bennett)
I can't give you anything but love (2014 avec Tony Bennett)
Till it happens to you (2015)
Perfect illusion (2016)
Million reasons (2016)
The cure (2017)

Albums

The fame (2008)

1. Just dance, 2. LoveGame, 3. Paparazzi, 4. Beautiful, dirty, rich ; 5. Eh, Eh (Nothing Else I Can Say), 6. Poker face, 7. The fame, 8. Money honey, 9. Starstruck, 10. Again again, 11. Boys boys boys, 12. Paper gangsta, 13. Brown eyes, 14. Summerboy, 15. I like it rough (Version Itunes Candienne, Mexicaine et Australienne), 16. Disco heaven (Chanson bonus), 17. Retro, Dance, Freak (Version Japonaise)

The Fame Monster (2009)

1. Bad romance, 2. Alejandro, 3. Monster, 4. Speechless, 5. Dance in the dark, 6. Telephone (avec Beyoncé), 7. So happy I could die, 8. Teeth

Born this way (2011)

1. Marry the night, 2. Born this way, 3. Government hooker, 4. Judas, 5. Americano, 6. Hair, 7. Scheiße, 8. Bloody Mary, 9. Black Jesus + Amen Fashion, 10. Bad kids, 11. Fashion of his love, 12. Highway unicorn (Road to love), 13. Heavy metal lover, 14. Electric chapel
15. The queen, 16. You and I, 17. The edge of glory

Artpop (2013)

1. Aura, 2. Venus, 3. G.U.Y., 4. Sexxx dreams, 5. Jewels n' drugs, 6. MANiCURE, 7. Do what U want (avec R. Kelly), 8. ARTPOP, 9. Swine, 10. Donatella, 11. Fashion!, 12. Mary Jane Holland, 13. Dope, 14. Gypsy, 15. Applause

Cheek to Cheek (2014 avec Tony Bennett)

1. Anything goes, 2. Cheek to cheek, 3. Nature boy, 4. I can't give you anything but love, 5. I won't dance, 6. Firefly, 7. Lush life, 8. Sophisticated lady, 9. Let's face the music and dance, 10. But beautiful, 11. It don't mean a thing

Joanne (2016)

1. Diamond heart, 2. A-YO, 3. Joanne, 4. John Wayne, 5. Dancin' in circles, 6. Perfect illusion, 7. Million reasons, 8. Sinner's prayer, 9. Come to mama, 10. Hey girl (avec Florence Welch), 11. Angel down, 12. Grigio girls, 13. Just another day



Zoom sur…  
Derniers articles
Dernières interviews
Les bogoss de l'Eurovision 2017 Les bogoss de l'Eurovision 2017
A chaque Eurovision l'occasion de découvrir quelques mecs sexy qui pimentent un peu ce show musical. En plus d'une voix, certains artistes ont aussi un...
Tous au Moulin Rouge pour le Sidaction 2017 Tous au Moulin Rouge pour le Sidaction 2017
Cette année pour le Sidaction, un des lieux les plus mythique de Paris se mobilise pour un bal inoubliable : le Moulin Rouge. Un écrin magique pour une...
Eurovision 2017 : ce que préparent les ukrainiens Eurovision 2017 : ce que préparent les ukrainiens
L’Ukraine organise l’Eurovision 2017 suite à la victoire de Jamala à Stockholm (Suède) l’an passé. Nous serons sur place pour couvrir...
Eurovision 2017 : Le concours de l'Eurovision retransmis en direct au cinéma Eurovision 2017 : Le concours de l'Eurovision retransmis en direct au cinéma
C'est une première mondiale dans l'histoire de l'Eurovision, et c'est la France qui en a eu l'envie, celle de diffuser la finale du 13 mai sur grand écran...
Eurovision 2017 : Alma aux previews de l'OGAE France Eurovision 2017 : Alma aux previews de l'OGAE France
Le fan club français de l’Eurovision accueille depuis 2011 son représentant lors des previews annuelles pour interpréter son titre et répondre à...
Eurovision 2017 : l'Italie, grande gagnante du vote des Eurofans français Eurovision 2017 : l'Italie, grande gagnante du vote des Eurofans français
Dimanche 26 mars 2017. Les fans français de l’Eurovision se donnent rendez-vous au Petit Comedia à Paris pour voter pour leur artiste préféré à...
Melodifestivalen 2017 : After Party Melodifestivalen 2017 : After Party
Alors que Robin Bengtsson vient de remporter le ticket pour l’Eurovision 2017 à Kiev, les artistes donnent des interviews dans la Friends Arena où vient...
Melodifestivalen 2017 : Finale Melodifestivalen 2017 : Finale
Stockholm, samedi 11 mars 2017 c'est déjà la finale du Melodifestivalen. Nous saurons dans deux heures qui va gagner parmi Nano, Wiktoria, Jon Henrik...
Melodifestivalen 2017 : les vidéos de la Finale et nos favoris Melodifestivalen 2017 : les vidéos de la Finale et nos favoris
12 artistes sont en compétitions en finale pour avoir l'honneur de représenter la Suède à l'Eurovision en Ukraine. Voici en vidéo toutes les...
Melodifestivalen 2017 : répétitions de la finale Melodifestivalen 2017 : répétitions de la finale
Jeudi c'est le jour des dernières répétitions pour chaque artiste du Melodifestivalen, le grand show suédois pré-Eurovision. L'occasion pour eux de...
Accéder à toutes les articles
Rejoins nous sur Facebook Regarde nos vidéos sur Youtube Rejoins nous sur Instagram Conctacte nous par mail
Playlists mensuelles Pop Dance  
Accéder à toutes les playlists mensuelles Pop Dance
Playlists thématiques à écouter  
Accéder à toutes les playlists thématiques